Les nouveautés Asmodee 2019

Il y a quelques jours, j’étais à la nocturne d’Asmodee Belgique pour découvrir les nouveautés de nombreux éditeurs (oui, Asmodee distribue quelques petites choses…). Entre prototypes plus ou moins finalisés et jeux déjà commercialisés, 2019 s’annonce géniale ! Et les éditeurs n’ont pas traîné pour localiser des choses dont on entend parler depuis la Gencon et qu’on était impatient d’essayer.

Petit tour d’horizon.

Space cowboys

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, la sixième boîte d’Unlock est annoncée pour cet été avec, entre autres, le retour de Noside.

Time Stories va changer un peu (beaucoup). On va avoir désormais des extensions qui vont pouvoir se jouer sans posséder la boîte de base et avec un système de gestion du temps qui sera sensiblement différent de celui du jeu de base, pour s’éloigner du système de re-run qui pouvait lasser à la longue. Les extensions annoncées sont The Hadal Project et Midsummer night et ce cycle se concentrera plus sur les personnages et leurs objectifs sans forcément de continuité entre chaque aventure.
Par contre, une boîte dédiée au cycle blanc (celui qu’on connaît), qui s’appelle Expérience, va vous permettre d’approfondir le lore de Time stories.

Sinon, Gameworks rejoint le giron Space Cowboys, ce qui veut dire que Jamaica revient et Jaipur aussi. Ce dernier s’offre même un relooking (cosmétique uniquement) pour l’occasion et s’annonce comme le premier jeu d’une gamme (à partir) de 2 joueurs qui comprendra également Jodhpur, Ankhor et Tea for 2. A raison d’une sortie tous les trois mois.

Boîte prototype pour approfondir l’expérience Time Stories

Repos Production

Trois nouveautés pour l’automne par l’éditeur au sombrero avec, pour commencer, Concept : la recharge. Cent nouvelles cartes donc presque mille mots, expressions et titres à faire deviner.

Ensuite on aura Belratti, la localisation d’un jeu étonnant (mais plutôt laid, faut l’avouer) qui mêle un peu de déduction à la Mysterium et Insider. Heureusement, il va subir un sérieux lifting.
Et, pour terminer, un petit bonbon, Last Hope (titre provisoire) qui est une refonte de Ghost Stories qui aurait subi un régime assez sévère. On garde les grandes lignes, on tranche dans le trop lourd, on rethématise ça avec du médiéval-fantastique (toujours efficace) et c’est reparti pour des heures à pester contre le grand méchant et à essayer de sauver le village (royaume ?).

Prototype de la refonte de Ghost stories
Photo prise à Cannes

Ankama

Ca fait un moment que Ankama propose des jeux de société dans l’air du temps, et ils s’imposent avec des titres de plus en plus qualitatifs (pensée pour Tales of Glory et Brothers).
Cette année commence fort pour eux avec le carton de Draftosaurus, un jeu dans lequel on construit des parcs d’attraction avec des DINOSAURES en draftant des figurines de DINOSAURES qu’on va placer dans de jolis enclos à DINOSAURES (oui, j’utilise des majuscules parce que je crie. Parce que j’aime les DINOSAURES !!).

Ensuite, on a Welkin qui sort en juin, un jeu à objectif avec un brin de poésie. Dans ce jeu, on va créer des îles volantes en réunissant les ressources nécessaires, dans une catégorie de jeu familial.

Cocktail games

L’éditeur aux boîtes métalliques arrive avec Sneaky cards, un jeu fantastique qui va vous demander de réaliser des petits défis et d’offrir la carte défi une fois réalisée, afin de la faire voyager et répandre l’audace, l’humour et les petites attentions à travers le monde. Ces défis sont systématiquement gentils, jamais moqueurs ni malveillants et plutôt de l’ordre de “Engagez la conversation dans l’ascenseur”, “Complimentez un inconnu”, “Offrez un jeu à quelqu’un”, “Partagez une vidéo de Girl dot Game”. QUOIII ? C’est disponible début avril.
Ensuite, on a également Portrait robot qui est un jeu de mémoire et dessin coopératif dans lequel vous aurez quelques secondes pour observer un coupable et chaque joueur sera ensuite chargé de décrire une seule caractéristique de son visage pendant que le joueur actif le dessine pour tenter de le retrouver. Disponible en mai.
Pour terminer: Selfie safari est un jeu de grimaces dans lequel chaque joueur prendra un selfie en essayant d’imiter un animal rigolo et le joueur actif tentera de retrouver quel selfie correspond à quel animal, et vous pouvez déjà vous le procurer.

Days of Wonder

Retour aux sources avec un Aventuriers du rail : Londres qui, à l’instar de son homologue new-yorkais, propose une version plus petite, plus courte et moins chère. Avec un look seventies plutôt charmant.
Et comme tout éditeur se doit d’avoir son roll&write, on a ici Corinth, qui est la refonte d’Yspahan mais en simplifié et avec un thème un peu moins aride. Ce qui a le mérite de faire (re)découvrir le jeu. On a des sensations de jeu très agréables et on est dans un roll&write tout à fait accessible et familial avec un brin de stratégie.

Geek attitude games

La grosse sortie de ce début d’année chez Gag, c’est évidemment Sherlock – Q-System.
De petits paquets de 32 cartes qui constituent une énigme à élucider. A l’inverse d’une escape room, ici le temps n’est pas compté. Par contre, il vous faudra faire attention aux indices que vous allez défausser (parce que, pour gagner, il FAUT défausser) et aux informations que vous partagerez avec les autres pour ne pas les induire en erreur. Un tout bon jeu d’enquête coopératif qui va se décliner en plusieurs univers. Il y a déjà 3 enquêtes disponibles en boutique.

Hellion Cat

Fraîchement arrivé dans le monde de l’édition avec le tout mignon Catastrophe, Hellion Cat nous propose ici un jeu de placement de dés (qui représentent vos guerriers hiboux). Votre but étant d’asseoir votre suprématie sur tous les clans des hiboux. Avec un thème animal/tribal hyper chouette (désolée, fallait que je la fasse) et un jeu de placement de dés et d’influence des résultats très malin, Owly Tribe promet de très bonnes parties. Puis il est extrêmement joli. Mais pas encore disponible.

KYF edition

TV show est le premier jeu édité par KYF et on a ici un bon jeu d’ambiance à base de mauvaise foi, d’improvisation et de grosse marrade. On va jouer les showrunners d’une série et on va devoir écrire cinq épisodes avec chaque fois un lieu, personnage et une situation et, l’idée, c’est de donner trois informations sur chaque carte que tout le monde devra retenir, parce qu’après, il y a un quizz. C’est vraiment crapuleux parce qu’on est trop occupé à raconter le plus de bêtises possibles au lieu de retenir les informations. Une première sortie bien jouée.

Libellud

Une année riche pour l’éditeur puisqu’on a déjà Rébellion, l’extension pour Diceforge (de quoi remettre un coup de projecteur sur le jeu) et c’est une extension solide car on a de nouvelles cartes ET deux extensions (non cumulables un peu comme dans Splendor).
Ensuite arrivera en mai One key, un jeu coopératif de déduction qui fonctionne par association d’idées. Un meneur devra faire deviner au groupe une illustration et, à chaque manche, les joueurs devront défausser des images jusqu’à ce qu’il ne reste plus que celle du meneur. Très malin, avec des illustrations colorées et poétiques. Une sortie pour mai.

Et pour finir, Obscurio, en septembre ! Un jeu que l’on pourrait pratiquement résumer en Mysterium avec un traître, c’est-à-dire un jeu d’indices avec des illustrations sublimes et des rôles cachés. Septembre 2019.

Matagot

Une riche année pour Matagot qui commence fort avec le carton de Wingspan (alias le Terraforming Mars avec des oiseaux), mais bien d’autres choses sont à venir !
Dungeon academy, le roll&write de Matagot avec un aspect mémoire et jeu de piste/labyrinthe, le tout thématisé en médiéval-fantastique. C’est joliment amené, avec du fun dedans et c’est prévu pour le mois de juin.

Comme ce sont des gens malins, on a une collection mini qui s’amorce avec Matryoshka et Claim (déjà disponibles), mais qui va très vite se développer avec des titres comme Herbaceus ou Iron Curtain en avril.

Le deuxième gros jeu fabuleux, c’est bien évidemment Root, le gros buzz de la Gencon, un jeu totalement asymétrique dans lequel chaque faction aura des manières de jouer et des conditions de victoire totalement différentes. Avec en plus un design tout à fait étonnant et plein de poésie. On trépigne en attendant le mois de mai.
Entre autres extensions de Western Legends, Meeple circus et Aeon’s end, j’ai eu un vrai coup de coeur pour Wangdo, un superbe jeu familial dans lequel on devra placer des statuettes d’ours sur un plateau pour ramasser des jetons, en faisant attention à ne jamais placer d’ours de la même couleur côte à côte et en payant le coût de placement par rapport aux ours déjà présents. Sans prétention, tout à fait abstrait et agréable avec des illustrations très fraîches. Attendu en juillet.

Plaid hat games

Deux sorties splendides pour cette année, à savoir les localisations de Gen 7 et Comanautes.
Repérés à Essen, c’est avec joie que je vous annonce qu’ils seront disponibles dans le premier semestre 2019.
Gen 7 est un jeu narratif à objectifs secrets dans l’esprit d’un Dead of winter mais en plus poussé du côté narratif, avec notamment un livret de scénarios plutôt dense. Pour la petite histoire, vous êtes aux commandes d’une arche interstellaire (un très gros vaisseau spatial autonome, ouiiiiii) et alors que vous pensez continuer tranquillement le voyage entamé sept générations auparavant, de mystérieux événements se produisent, vous obligeant à faire des choix difficiles qui auront des répercussions de partie en partie.
Pour Comanautes, si je devais résumer grossièrement, je vous dirais qu’il s’agit de Histoires de peluches pour les adultes. Un jeu coopératif dans lequel vous incarnez des comanautes, donc des personnes qui se promènent dans l’univers inconscient et onirique d’un docteur qui est le seul à pouvoir sauver le monde. Sans pression, hein. Avec un livre-plateau, à la fois livre à histoire et plateau de jeu dans un matériel de qualité avec de l’aventure et du rêve. Hype au carré.

Edge

Cat Lady a tout du petit jeu de détente (prétendument) avec son thème tout mignon de chat mais avec un véritable enjeu puisqu’il s’agit de drafter des cartes, de collectionner les chats et les accessoires et de bloquer ses adversaires.

First martians propose ici une aventure coopérative, évolutive, en campagne et rejouable. Ouaaah ! Rien que ça ! Parti d’une re-thématisation de Robinson Crusoe, le jeu s’éloigne fortement de son ancêtre pour proposer une expérience ludique proche dans les mécaniques mais fort différente dans l’histoire et le vécu puisqu’une appli à l’IA assez avancée va générer des événements, s’adapter à vos choix et vous fournir une histoire à vivre. Avis aux amateurs de narration et gestion.

Railroad ink bleu/rouge encore un roll&write mais, pour ceux qui auraient loupé la campagne de financement participative, c’est l’occasion de vous y mettre. Chaque version arrive avec sa mini-extension incluse.

L’extension de This war of mine est disponible ! Nouveaux personnages, nouveaux scénarios, nouveaux modules d’exploration et aussi des enveloppes scellées pour une expérience un peu plus “legacy”.

Warhammer quest est mort, vivent les Héros de Terrinoth ! Si la licence Warhammer n’appartient plus à Fantasy flight games, le jeu en soi oui et, désormais, il a été rethématisé dans l’univers de Runebound/Descent et un peu retravaillé, ça va de soi. Pour ceux à qui ça ne parle pas, il s’agit d’un jeu de cartes coopératif évolutif dans lequel vous tenterez au fil des scénarios de sauver votre royaume. De la fantasy, des archétypes héroïques, des monstres et de la magie.

Act in games

Moi je crois profondément en la communication dans le jeu et c’est pourquoi je suis ravie de découvrir la version adulte de Feelinks. Adulte ne veut pas dire graveleux, mais avec des situations plus sérieuses ou personnelles et surtout, plus du tout de compétition, on est ici dans un jeu tout à fait coopératif. Et pour les illustrations, on passe dans un registre tout à fait différent mais toujours superbe. On l’attende de pied ferme, il est en finalisation.

Foxmind

Potion est un jeu tout à fait cl assique de bluff et déduction, mais son look incroyable m’a fait complètement craquer. Dans une boîte en forme de flacon, vous trouverez des dés et des ingrédients en plastique et à chaque tour, vous tenterez de vous débarraser de vos ingrédients en bluffant vos adversaires. Soit en respectant la recette indiquée par les dés, soit en faisant tout le contraire, mais si vos adversaires faisaient comme vous ? Mini format, mini jeu, maxi envie. Sortie en mai.

Ludonautes

Space gate odyssey a fait beaucoup parler de lui à Cannes par son côté très gamer et plein de possibilités. Chaque joueur va aménager sa base spatiale avec des modules qui vont lui permettre de faire des actions qui profiteront aussi aux autres joueurs (on doit donc tenir à l’oeil les bases des autres joueurs) pour pouvoir coloniser des planètes qui rapperteront des points de victoire. Il va donc falloir réfléchir à l’agencement de ses salles de station spatiale, mais aussi à la manière d’envoyer ses colons sur les planètes car il existe différentes conditions pour marquer ces points, en fonction de la planète. Très original et profond et surtout, déjà disponible.

Catch up Games
Mais enfin, Fertility est sorti à Essen déjà ! Et oui, mais en Belgique, le jeu est désormais distribué par Asmodee. Pour ceux qui ne connaissent pas bien le jeu, il s’agit d’un tout bon jeu de gestion de ressources plutôt accessible qui va vous demander de réfléchir constamment à vos choix, car les ressources que vous récolterez seront soit emmagasinées et bloquées jusqu’à la fin de la partie, soit dépensées immédiatement pour faire de nouvelles actions. Un jeu opportuniste et plein de sagesse.

IGAMES
Véritable coup de coeur d’Essen, Detective Club sera distribué par Asmodee en Belgique tout bientôt. A la frontière entre Dixit et Agent trouble, le jeu demandera une bonne dose de bluff et d’imagination. Un joueur sera le détective et son rôle sera d’écrire un mot sur le carnet de chaque joueur sauf un, en s’inspirant d’une carte qu’il aura posée devant lui. Chacun des joueurs posera ensuite une carte correspondant le plus possible au mot indiqué et le rôle du joueur au carnet vierge sera de deviner le mot. Un second tour sera effectué et à la fin, le joueur principal énoncera le mot. A chacun ensuite de convaincre les autres que les cartes posées étaient bien en rapport avec ce qui était indiqué dans le carnet et d’essayer de trouver l’intrus parmi eux. Le joueur principal aura pris soin de ne pas mettre un mot trop obscur car il ne marquera de points que si le joueur ignorant n’est pas reconnu. Avec des illustrations oniriques tout à fait dans l’esprit Dixit et la complicité du joueur actif et du joueur au carnet vierge, on a un jeu de bluff tout à fait délicieux et accessible.

Pandasaurus games

Dinosaur island est enfin annoncéééééé ! Il arrive en maiiiii ! Dans ce gros jeu de gestion, vous allez créer un parc d’attraction qui accueillera des dinosaures que vous ramenerez à la vie en manipulant de l’ADN. Toute ressemblance avec un célèbre parc vu dans un film ne sera absolument pas fortuite puisque le jeu multiplie les hommages à Jurassic park tout en conservant son adn (hin hin) de jeu de gestion bien fichu. Il faudra attirer le chaland avec des dinos balèzes et dangereux, mais du coup il faudra aussi augmenter la sécurité du parc au risque de se faire croquer le visiteur. Il faudra également permettre au touriste de repartir avec un t-shirt mais aussi de se nourrir grâce aux stands de nourriture et de produits dérivés… C’est bien fichu, ça a un look délicieusement retro-kitsch et ça se joue tout seul jusque quatre joueurs.

Rebel

Flora (anciennement Blossom) est un jeu pour deux joueurs plein de poésie dans lequel vous allez faire pousser les plus grandes et les plus belles fleurs. A chaque tour, vous ajouterez des morceaux aux fleurs plantées dans 4 pots communs aux deux joueurs, ou vous déciderez de les couper pour planter de nouvelles variétés et aligner les collections de fleurs. Un brin de stop ou encore, de collection et de pouvoirs qui ajoutent un peu de contrôle. Coloré et rafraîchissant. Déjà disponible.

Purple brain

Purple brain nous propose deux sorties. Tout d’abord Le petit Poucet qui offre une expérience tactile passionnante. Dans ce jeu, on tente d’échapper à l’ogre en pleine nuit, donc on doit trouver son chemin en tâtonnant. A chaque tour, tous les joueurs vont pouvoir toucher un arbre (il y en a une vingtaine) et ensuite devront reconnaître cet arbre parmi les cartes illustrées correspondantes. Ensuite on parie sur le nombre de joueurs qui auront réussi et on avancera en conséquence. Un jeu court, compétitif et original. Déjà disponible.

En mai, nous découvrirons Michel Strogoff inspiré du célèbre roman de Jules Vernes, une localisation d’un jeu sorti chez Devir il y a deux ans. Dans ce jeu presque coopératif, les joueurs devront s’entraider pour échapper à l’assassin et triompher des épreuves, mais seul l’un d’entre eux livrera sa missive au frère du Tsar. Le jeu rejoint la gamme “classique” aux côtés de Oliver Twist et Le tour du monde en 80 jours.

Scorpion masqué

Je vous parle souvent de moyens/gros jeux un peu sérieux mais j’aime énormément les jeux d’ambiance aussi. Et j’ai eu un énorme coup de coeur sur Stay cool découvert cette année à Cannes. Dans ce jeu complètement frénétique, vous allez faire de votre mieux pour répondre à un maximum de questions dans un temps limité. Des questions différentes. Posées en même temps. Par deux joueurs. Et pas de la même manière. Vous sentez monter le stress ? C’est normal. Tandis que le joueur à votre gauche vous demandera d’écrire le contraire de nuit avec des dés dont les faces sont des lettres, le joueur à votre droite vous demandera votre date de naissance, ou le jour qui vient entre vendredi et dimanche. Des questions pas vraiment difficiles, mais faites ça en moins de 2 minutes, avec des informations qui vous percutent de partout… Génialissime. Sortie en mars.

Sorry we are french

Pas de problèmes les gars, on vous pardonne. Vos jeux sont pas mauvais…
Après le succès de Ganymède, le jeu à construction de moteur pour coloniser des planètes d’une grande beauté et finesse ludique, virage à 180 degrés pour l’éditeur qui nous propose un jeu avec deux règles et demi et une énorme latitude narrative.
Dans Greenville 1989 vous incarnez des adolescents des années 80 qui se réveillent du jour au lendemain dans une ville où tout le monde a disparu et où des murs sortent d’étranges formes malsaines et démoniaques. Dans une ambiance résolument Stranger things, votre but sera d’essayer de vous tirer avec vos amis de ce cauchemar en les retrouvant au lieu de rendez-vous. Pour ça, il faudra que vous retrouviez les cartes qui correspondent à votre histoire. Les illustrations sont splendides et angoissantes à souhait, les références 80’s bien amenées… Un succès assuré déjà disponible.

Yoka by Tsume

Feed ze troll est un jeu de stop ou encore dans lequel vous allez tenter de voler la nourriture des autres trolls tout en les empêchant de venir piquer la vôtre et pour cela, vous allez disposer des pièges tous plus méchants les uns que les autres. Une mécanique agréable, des trolls aux bouilles très sympathiques. Déjà disponible.

Voilà, cette liste n’est pas exhaustive mais j’ai voulu essayer de donner un maximum d’informations tout en étant concise. Tout n’est pas gravé dans le marbre et certaines dates de sortie annoncées pourraient se voir déplacées (en avant peut-être mais plus certainement en arrière).
J’espère que cet article vous a plu et n’hésitez pas à mettre en commentaire les jeux qui vous excitent le plus !

Advertisements

2 thoughts on “Les nouveautés Asmodee 2019

  1. cool! ça à l’air sympa tout ça 🙂 Fertility me parle bien. Est ce que tu penses que ça vaut le coups de faire une vidéo? sinon space gate odyssey. Merci pour l’article

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s